Comment faire un pooky (un sur-pyjama)?

Et pourquoi pas réaliser un sur-pyjama pour cocooner à la maison le week-end et profiter d’un moment hygge cet hiver alors qu’il fait humide et froid à l’extérieur. La buée est visible sur vos fenêtres et les enfants n’ont pas envie de mettre le nez dehors. Pour leur faire plaisir et qu’ils soient bien au chaud pendant qu’ils jouent, cet article est fait pour vous afin de vous lancer dans la réalisation d’un pooky.

Et qui sait, peut être même une collection de pookies pour faire un portrait de famille? Pour lire le post à ce sujet, vous pouvez vous rendre ici.

Tour d’horizon des patrons de surpyjamas pour les 3-12 ans

Après une profonde recherche pour dégoter le patron le plus proche du modèle d’inspiration, sans passer par des transformations de patronage trop importantes, le patronage Gaby de chez Ikatee semble le plus adapté et le mieux expliqué.

Sur le blog lesreloux.canalblog.com, un article plein d’humour détaille pas à pas comment réaliser un sur-pyjama adapté à la stature de votre enfant grâce au pyjama (2 pièces) de son dressing. Les étapes sont illustrées de photos claires et détaillées. Cet article est idéal si vous êtes une créative et que la couture ainsi que la coupe des tissus n’ont plus de secret pour vous.

POur quelles raisons ce patron peut-il m’aider à réaliser mon projet?

La patron existe déjà ce qui rend la réalisation de votre projet couture plus simple et plus rapide car vous pouvez vous dédouaner de la construction du patronage. Une jolie marque l’a fait pour vous. Merci à Ikatee couture que j’apprécie particulièrement pour ses collections dans l’ère du temps et dont les détails des finitions sont bien pensées.

Comment faire pour réaliser le modèle d’inspiration ?

Vous pouvez utiliser la forme avec les manches longues du sur-pyjama Gaby de chez Ikatee. Pour la version à capuche, vous pouvez utiliser le patron Charles de chez Ikatee en prenant soin de bien prendre la mesure du tour d’encolure qui doit-être la même sur le sur-pyjama et la capuche pour assembler votre ouvrage.

POur quelle morpho?

Cette tenue se porte uniquement à l’intérieur pour se sentir bien au chaud. Il y a suffisamment d’aisance pour convenir à toutes les morphologies. Il faut que ce sur-pyjama soit confortable et doux.

http://www.laredoute.fr

Comment finaliser le look ?

Une couette en polaire toute douce, un tipi ou une cabane réalisée avec de vieux draps, nappes ou ce qui traine dans la chambre; oreillers, petits matelas pour passer une après-midi à découvrir des livres pleins d’histoires.

http://www.jolieplace.com

Vous pouvez customiser votre projet avec des yeux, des oreilles ou une crête de dragon si vous avez des mains de fée.

http://www.verbaudet.fr

Dites-moi en commentaires ce que vous avez ajouté sur votre pooky!

CAP SUR LES POOKIES

Les quoi? Une combinaison à mettre par dessus sa tenue lorsqu’on est chez soi. En plus de garder la chaleur autour de son corps, on se sent comme enveloppé. Plus envie de la retirer. En coton ou en polaire tricotée à partir de fibre en polyester, la chaleur de ces sur-pyjamas vous tient bien au chaud. C’est une des raisons pour lesquelles on est si bien dedans.


Quelle est l’origine de ces combinaisons à revêtir de la tête aux pieds?

La marque Pook

Pièce iconique des grands froids et des température très froides, ces combinaisons déclinées pour petits et grands véhicule également l’image de la magie des fêtes de fin d’année avec les carreaux et tout le folklore associé. Du carreau Buffalo bicolore en passant par le carreau trappeur la famille des tissus à motifs géométriques se plait dans le grand froid de l’hiver lorsque le temps est glacial. Des formes aussi variée que des couettes, couvertures et autres accessoires chauds et doux pour se réchauffer lorsqu’il gèle.

shop.pook.ca

Ailleurs qu’au Canada, ça donne quoi?

Les déclinaisons pour les autres marques moins conventionnelles offrent quant à elles plus de fantaisie :

Les animaux

www.laredoute.fr

Les unis

Chez Tape à l’oeil


Avec ou sans capuches?

Sans capuche ce vêtement s’appelle une grenouillère ou plus communément combinaison longue et reste rarement en polaire. Elle se trouve plus facilement en coton en petites côtes.petit bateau.fr

Petit bateau

La sélection licorne

Chez Tape à l’oeil

La sélection dinosaure

Verbaudet


En portrait de famille

Primark


Si vous voulez connaitre 7 raisons pour lesquelles les sur-pyjamas sont indispensables, vous pouvez lire l’article de drolesdemums.com. Une tenue qui permet d’avoir chaud et cocooner durant l’hiver c’est vraiment agréable d’autant plus lorsqu’il neige ou pour un fika en famille : l’échange, le partage, la convivialité ! Laquelle parmi ces combinaison choisissez-vous pour vos enfants? N’hésitez pas à ma le dire en commentaire.

Image de couverture : chicoso

Moufles ou gants?

L’hiver a débuté, un peu avant Noël le 21 décembre. Brrrr….certaines années il fait froid et d’autres il fait doux. Hormis les problématiques liées au climat et au dérèglement climatique, il n’en reste pas moins que les températures sont impartiales. Lorsque les degrés se rapprochent de zéro ou sont négatives, il fait froid et les extrémités, dont le bout des doigts ou des pieds, sont rapidement glacés. Les enfants sont poussés à aller dehors pour éviter de propager les virus en restant à l’intérieur des classes sur une durée trop importante ou dans des lieux clos. Ici je ne parle pas du petit nouveau qui sévit depuis 2020 mais des virus avec lesquels nous sommes habitués à cohabiter (rhume, angine, trachéite en plus du coronavirus etc.) Il faut se couvrir pour avoir chaud et les mains ont besoin d’être protégées. Si l’on cumule les temps moyens de récréations sur une journée entre 15 à 30 minutes le matin/après-midi en fonction des classes, la pause dej d’environ 1h30, on peut compter quasi 3 heures quotidiennes dehors. Autant bien protéger les petit doigts. En fonction des âges et des capacités de chacun il y a une solutions pour tous.

Les bébés 0-36 mois (à la crèche ou chez la nounou)

La combinaison pilote avec les moufles amovibles

laredoute.fr 39,99€

La combinaison pilote avec moufles intégrées

jacadi.fr 89€
vertbaudet.fr 39,99€

Les maternelles – avant 6 ans

Gants et moufles, en fonction de la dextérité des enfants et du nombre d’élève dans l’école. Merci maîtresse! Imaginez 35 enfants par classe x10 doigts à placer dans les gants…ça fait beaucoup de doigts. Le dernier à sortir de la classe n’a pas le temps de se rendre dans la cours et la recré est déjà terminée!
Si votre enfant sait mettre ses gants lui même, donnez lui des gants. Sinon troquez les contre des moufles pour simplifier et lui donner la satisfaction de le faire seul. Si vous souhaitez vous inscrire dans une démarche plus éthique et responsable liée au recyclage et à l’écologie tout en trouvant une nouvelles vie aux gants et moufles vous pouvez opter pour une réalisation fait main des vêtements qui se transmettent d’un enfant à l’autre. Vous pouvez choisir aussi des moufles fourrées pour souligner l’artisanat français.

latelierdugantier.fr 45€

Pour des réalisations plus abordables, vous pouvez vous rendre sur le site ETSY et choisir parmi les propositions déjà réalisées ou des modèles confectionnés à la demande par des personnes talentueuses qui proposent leurs créations en tricot, en tissu.

Si vous avez envie de vous lancer dans la réalisation de moufles vous-même vous pouvez consulter quelques tutos:

abcfacileàfairefaire.fr via youtube ou sur instagram
Petit citron

A la primaire

Gants ou moufles avec un système d’attache pour les maintenir au manteau c’est l’idéal. Accrochés au manteau ça limite la perte, les oublis ou encore qu’ils tombent des poches. Déclinés sous la forme de panoplie (bonnet, moufles/gants et tour de cou assortis) ou proposé en panaché à accorder au gré de vo envies, les marques ont un large choix à offrir.

vertbaudet.fr 19,99€

Disponibles en lot, les gants ou les moufles sont disponibles

vertbaudet.fr 19,99€ le lot

Les ados

Entre ceux qui ne veulent pas grandir, ceux au contraire qui souhaitent marquer leur indépendance et afficher leur appartenance c’est l’occasion de leur laisser la possibilité d’exprimer leur style tout en affirmant leurs choix. Girly ou plus sobres, encouragez la fantaisie pour laisser libre cours à leur expression. Pour lire mon article à ce sujet, voici le lien.

Sweet Pants
Drops design


En achat de kit chez Drops design, un trou pour l’index et le pouce pour pianoter sur les écrans tactiles.
Si vos ados sont fans de film ou série ici vous trouverez les mitaines de Bella dans Twilight, la saga cinematographique adaptées des romans fantastiques et sentimentaux de Stephenie Meyer
Envie de réaliser des moufles ? Vous trouverez un tuto ici de chez Ikatee. Pour les tricoter au crochet, vous trouverez l’explication ici chez Lion brand, un tuto gratuit.

Pour partager une histoire de moufles avec vos enfants, un conte raconté par Florence Desnouveaux c’est ici. , par validees.eklablog.com, trouvez comment parler de l’hiver au travers de coloriages et de petites activités pour vous inspirer.

Et vous, êtes-vous plutôt moufles ou gants? Dites le moi en commentaire.

Image de couverture : maireclaire.fr

COMMENT CRÉER VOTRE 1ER ACCESSOIRE POUR CHEVEUX ET RÉALISER UNE COURONNE DE TRESSES

Réaliser un petit accessoire pour cheveux pour débuter la couture est une belle étape pour se lancer. Je vous propose ce tuto à réaliser à l’attention des enfants et vous pouvez également le décliner pour adulte si vous en avez envie. Un petit duo mère/fille ça vous tente?

Fournitures:

  • 1 mètre ruban
  • Des épingles
  • Du tissu (pour l’emploi je le détaille plus bas)
  • Du fil dans les mêmes tons que votre tissu
  • Une aiguille si vous souhaitez réaliser l’assemblage à la main ou une machine à coudre

Temps de réalisation : environ 1h en fonction de votre aisance pour réaliser les travaux de couture et du nombre de foulard pour cheveux à réaliser. Prévoir 15 minutes supplémentaires si vous souhaitez en réaliser 2. Le temps indiqué est à titre indicatif, aucun problème si vous avez besoin de plus de temps. L’important est de passer un bon moment pour attendre Noël.


1/Choisir votre tissu et le coloris du fil à coudre

2/Prendre les mesures pour la réalisation de votre accessoire

A l’aide du mètre ruban, mesurez le périmètre crânien.

3/Comment réaliser votre accessoire.

Faire un rectangle en tissu de la longueur du périmètre crânien et ajouter la valeur du nœud. La largeur est à déterminer en fonction de vos envies. Suivre les mêmes étapes que pour le patronage, indiqué ci-dessous, tout en l’appliquant directement sur votre tissu sur la face envers (afin de ne pas laisser de traces de marquage sur l’endroit du tissu)

Coupez votre tissu et pliez en 2 sur l’envers (dans le sens de la hauteur) endroit contre endroit (face de votre tissu). Coudre les 3 côtés et laissez une ouverture de 10 cm. Retournez votre création pour mettre l’endroit à l’extérieur et coudre avec un point main l’ouverture de 10cm. Repassez pour écraser les coutures.

Astuces: Vous pouvez dégager les angles en les biseautant pour diminuer l’épaisseur. Vous pouvez dégarnir les valeurs de coutures en coupant à 0,5 cm de votre ligne de couture avant de retourner votre ouvrage.


Optionnel: Créez votre patronage au préalable si la patience est votre point fort. Pour réaliser votre patron pour un accessoire de 3,5cm de large comme dans notre exemple, vous devez calculer le périmètre crânien de votre enfant. Glissez votre mètre ruban sous le cervelet de votre Loupiotte et remontez de part et d’autre de la boîte crânienne jusqu’au sommet du crâne à environ 2/3 cm de la naissance des cheveux. Et ajoutez la valeur nécessaire pour votre nœud.

Dans l’exemple nous avons un périmètre crânien de 53cm auquel j’ai ajouté 42cm pour faire un double nœuds.

53+42=95cm

Vous allez réaliser un rectangle en papier de 95cm x 7cm Il faut ajouter 1cm de valeur de couture tout autour 97cm x 9cm. La largeur une fois finie sera pliée en 2 pour être à 3,5cm


4/Passez à la coiffure

Séparez les cheveux en 2 sections à l’aide d’une raie. Je laisse libre cours  à votre imagination pour personnaliser cette coiffure, une raie droite, sur le côté, en zigzag en fonction de la morphologie de votre visage (rond, ovale, carré, diamant, rectangle, triangle, cœur). Placez le foulard sur la nuque. Tressez les cheveux avec le foulard de chaque côté. Vous pouvez maintenir avec un élastique à la base pour vous aider. A la fin de la tresse attachez avec un élastique. Recommencez chaque étape pour l’autre côté. Puis nouez le foulard au sommet du crâne ou décalez le légèrement sur le côté pour une coiffure asymétrique maintenez le grâce à une rosette, double nœuds, macaron. Pour plus de détails sur le tuto coiffure, vous trouverez des illustrations ici.

bombastickgirl.com

La forme du foulard est à réaliser en fonction de vos goûts et envies : des extrémités arrondies, rectangulaires ou encore à franges. A vos créations !

Une couronne de Noël revisitée pour une coiffure de rêve pour les fêtes. A porter en duo mère/fille, entre copines ou simplement pour se distinguer des autres et briller pour le jour J.


Si vous avez d’autres idées de formes pour les accessoires de cheveux faits mains, écrivez les en commentaire, je serai ravie de les découvrir.

Apprendre à plier le linge tout en s’amusant

Article de 4 minutes

Une petite activité à partager avec vos enfants pour avoir plus de temps avec eux tout en leur apprenant à apporter leur contribution à la vie de la maison vous est présentée ici. Cet exemple est déclinable sur tout ce que vous souhaiteriez leur confier comme responsabilité. Tout ceci se fait petit à petit bien sûr. Ne vous attendez pas à ce que ce soit régulier ou acquis. Ce sont des enfants gardons le bien en tête.

Le prétexte pour donner envie d’aider et renforcer l’estime de soi

Grâce à mes Loupiottes une fois encore, j’ai eu envie de vous partager quelques astuces. Merci à eux. Que de bonnes idées dans leurs petites têtes. Je trouve en eux une inspiration sans limites. Respectez vos besoins et ceux de vos enfants en même temps peut parfois être un peu compliqué pourtant en y regardant de plus près il y a des solutions. Je vous en détaille quelques-unes dans cet article.

Ce weekend, Loupiotte avait très envie de jouer pour être avec moi et j’avais une « to do » longue comme le bras. La transmission de mes valeurs a un sens primordial pour moi. L’une d’elles consiste à se débarrasser des corvées rapidement pour me dégager du temps de qualité avec mes enfants. J’ai proposé de passer un bon moment avec elle après avoir terminé de m’occuper du linge. « Super Maman, je vais t’aider pour aller plus vite ». Moi non plus je n’en revenais pas.

Procéder étape par étape pour une bonne compréhension des consignes

Pour que votre enfant puisse effectuer vos demandes, vous devez leur donner une consigne à la fois et attendre qu’il ait terminé la tâche. En énumérant toutes vos demandes d’un coup, votre loupiot se trouvera submergé d’information et ne va probablement pas savoir par quoi commencer, risquera de ne pas se sentir capable de faire ce que vous lui demandez. Le mot d’ordre c’est de faire une chose après l’autre. Allez, on commence.

« Ok Loupiotte, je te laisse retirer les cintres et les pinces à linge ». Une fois cette tâche accomplie, vous pouvez énoncer la consigne suivante et lui demander de faire un tas avec les cintres et trier les pinces à linge par couleurs. « D’accord maman ! » Il y avait une belle énergie et une motivation à toute épreuve. Le tas de linge fut trié, plié et rangé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.  « Maman, je veux pas que ça soit déjà fini ». Pour prolonger cette activité et l’aider à devenir autonome, vous pouvez réaliser des séparateurs de vêtements. Accompagnez-le à apprendre à ranger et à s’organiser « Tout seul ». Le tuto pour réaliser de petits rangements pour son dressing se trouve par ici ►Lire la suite… 

Restez sur une note positive et veillez à le valoriser pour son action. Son estime de lui-même sera renforcée et le souvenir de cette bonne expérience lui donnera la motivation la fois suivante d’apporter son aide. « Waouh, Loupiotte, nous avons terminé! Grâce à toi nous sommes arrivées à bout de cette montagne de linge plus vite et on va avoir plus de temps ensemble pour jouer. A quoi veux-tu jouer? »

Valoriser les actions positives de vos enfants pour développer l’estime de soi

Toutes les bonnes choses ont une fin et vous pouvez au gré de l’humeur du jour proposer de trier les chaussettes dans la panière à linge (par forme, par taille, par couleurs, par associations de paires de chaussette) ou encore leur proposer de plier les sous-vêtements (slips, culottes etc.). Restez bienveillant sur le résultat puisque c’est en essayant que l’on apprend. A y repenser, la première fois que j’ai plié du linge ça ressemblait approximativement à un tas tout chiffonné. Si vous le sentez se désintéresser de ce petit jeu, ce n’est pas grave. Il doit se sentir libre de faire cette activité avec vous.  Gardez en tête que l’important c’est de participer. Respectez le temps de concentration de votre enfant pour que ce moment soit agréable et que ce souvenir puisse s’inscrire en lui de manière positive.

Tous les enfants peuvent se prêter au jeu, garçon ou fille peuvent effectuer ces tâches. Les vêtements nous en portons tous. Ce n’est pas qu’une histoire de filles. Je vous confie prochainement comment mon loupiot s’y prend pour lancer les machines et laver le linge. Il est au top.

Nous avons terminé sur une bonne note pourtant je ne suis pas sûre que la prochaine fois je retrouve chez mes enfants la même spontanéité ou même l’envie de m’aider dans les tâches ménagères ! Bien sûr toutes ces idées ne me sont pas venues instantanément. Ce sont des astuces que j’ai imaginées au fil de mes expériences au contact avec mes enfants. J’ai aussi essuyé des crises car je n’étais pas disponible en un claquement de doigts. C’est la raison pour laquelle, je prends un moment pour élaborer des alternatives que je prends plaisir à partager avec vous.

Si vous avez d’autres idées, laissez-les en commentaires. Je prendrai plaisir à les lire et à vous répondre.

Idées à offrir pour se distinguer selon les occasions: cérémonies, remerciements, cadeaux

Une touche légèrement retro soigneusement maitrisée anime l’univers lyrique de Petit Berge. Un coup de cœur que j’ai envie de partager avec vous tant pour le trait de crayon que pour le plus grand plaisir des yeux grâce à l’utilisation savante des tonalités mates, véritable signature de chaque dessin. Des illustrations qui saisissent sur le vif un moment pour éterniser l’instant présent. Une palette ou prédomine le blanc pour faire la lumière sur les détails saisis dans le vif.

Petit Berge – Les contes

Tout autant d’histoires illustrées que d’événements ou des cérémonies immortalisées sur un joli papier imprimé en France. Des jeux de sociétés sous forme de cartes, des jeux de plateaux ou encore des jeux d’imitations dessinés à la main. Du Beau, du Vrai, du Bien, comme le décrit si bien son auteure, qui apportent du bonheur sur le pas de sa porte et donne le sourire pour voir la vie en couleurs. Le petit truc en plus, le lieu de la création estampillé dans le descriptif des produits comme une invitation à un joli voyage au cœur de chaque réalisation.

Petit Berge – Les mois de l’année

Mon coup de cœur, le kit de la maîtresse que vous pouvez retrouver ici

www.petitberge.com

Avec des très jolies photos en prime pour davantage mettre en valeur ce kit. Une bonne surprise si vous êtes en panne d’idées. A l’intérieur une véritable ardoise pour s’amuser, des cartes, des affiches, des feuilles d’écritures etc.

Sans oublier pour cette fin d’année ou arrive l’été, les remerciements à transmettre aux maîtresses et aux maîtres. Quelques exemples illustrés ici

www.petitberge.com


Un univers dynamique et pleins de ressources aussi agréable que charmant. Merci Petit Berge pour toutes ces belles idées.

www.petitberge.com

DIY: Comment changer un système de fermeture abimé?

Un t-shirt tant aimé qu’il en devient difficile de le laisser respirer. A peine le temps de le laver qu’il repart pour un tour? C’est « The » T-shirt pour votre loupiotte et à force le mettre, le remettre, le tirailler dans tous les sens pour l’enfiler « tout seul », de l’éprouver dans la cours de récré, au parc etc. Le joli système de fermeture finit par flancher. Impossible de s’en séparer alors je vous propose de changer la fermeture pour le nouer avec des rubans.

IMG_20200531_103855

Fournitures:

  • 135 cm de biais de 20mm – prêt à l’emploi ou à fabriquer
  • 1 t-shirt dont la fermeture doit-être changée
  • 1 mètre ruban
  • Des épingles
  • Du fils ton sur ton avec votre ruban et/ou avec votre t-shirt
  • 1 fer à repasser
  • 1 machine à coudre ou une aiguille
  • 1 paire de ciseaux

Temps de réalisation : entre 20 et 45 minutes en fonction de votre aisance à coudre

Tuto changer la fermeture

1/ Coupez les fils de la ganse.

2/ Découdre les fils d’assemblage du bouton en les coupant. Attention à ne pas trouer le T-shirt lors de la coupe. Prenez votre temps.

3/ Repassez votre biais. La longueur totale du biais doit-être coupée en 2 pour obtenir 66 cm.

4/ Puis pliez le bais de nouveau en 2 (soit 33 cm).

5/ Épinglez vos 2 épaisseurs qui se chevauchent.

6/ Passez à la machine pour coudre le biais de chaque côté une fois plié ou coudre à la main les deux épaisseurs du biais l’une sur l’autre.

7/ Coupez les fils.

8/ Arrêtez les fils à l’aide d’un nœud ou d’un point d’arrêt.

9/ Placez 1 ruban de part et d’autre de la fente du dos à l’intérieur du vêtement. Piquez à la machine à coudre ou faites vos points à la main. Nouez vos liens.

Ici quelques liens pour apprendre à arranger joliment les rosettes:

IMG_20200531_133458

L’astuce! Cette nouvelle fermeture est réglable et permet de s’ajuster à toutes les carrures. Si le T-shirt semblait un peu juste, à présent il suffit de faire le nœud un peu plus lâche ou à une distance plus éloignée des extrémités.

Si vous aimez cet article, faites le moi savoir en commentaire.

Comment faire la robe aux épaules dénudées

 

Envie de réaliser une robe dans un esprit estival pour votre enfant puisque l’été s’approche et que l’école, pour  les enfants scolarisés, s’organise sur la base du volontariat selon le programme du déconfinement progressif. Le rythme des vacances va prochainement s’inviter chez nous. Une occasion supplémentaire de choisir de passer du temps en famille et de faire des activités ensemble ou de prendre le temps de réaliser des choses qui nous passionnent. Pour celles qui auraient sauter sur cette opportunité pour faire de la couture, durant le confinement, pour celles qui ont la couture comme objet de loisirs ou de s’y essayer tout simplement, cet article est pour vous.

Visuel inspiration robe vertbaudet

Je remarque peu de marque de patrons qui tiennent la route, à mon sens. J’ai quelques marques de patron chouchou, bien sûr. Je vous en parlerais dans un prochain post. C’est très personnel mais les coupes proposées sont loin des modèles lookés et semblent souvent démodés par rapport aux produits que je peux repérer dans les boutiques ou sur les réseaux sociaux. Évidemment les photos, les éclairages, les mises en situation des produits font rêver ce qui augmentent l’aspect désirabilité des vêtements. J’ai donc eu envie de vous décrypter mes coups de cœurs. Afin que vous puissiez vous approprier les modèles et les réaliser.

Modéliste est un vrai métier et si vous n’êtes pas à l’aise avec  la construction des patrons, la géométrie ou tout ce qui touche de près ou de loin ces étapes préalables à la réalisation d’un vêtement, vous pouvez modifier ceux qui existent déjà. En plus d’être un gain de temps, cela vous permet de personnaliser un modèle et de le rendre unique; ceci par le choix de la longueur, de la largeur, celui du tissu sélectionné, des détails ajoutés, utiliser le haut de l’un et le bas de l’autre etc. C’est ainsi que l’on créé des modèles exclusifs.

Pour cette robe au coloris vif de chez Vertbaudet, vous pouvez utiliser le patron de la robe COQUETTE de chez Les Fusettes, que vous trouverez par ici.

Pour quelles raisons ce patron peut-il m’aider à réaliser mon projet?

L’avantage c’est qu’il existe déjà. Inutile de partir de rien. La forme du corps est similaire au modèle d’inspiration. Les différentes déclinaisons proposées dans la pochette présentent des manches, une découpe dos et devant. Les transformations à apporter représentent des étapes assez simples à réaliser et vous permettra de prendre confiance en vous si vous débutez. Si vous êtes d’un niveau plus expérimenté cette facilité va encore plus vous booster pour entreprendre ce projet couture.

Comment faire pour réaliser le modèle d’inspiration

Vous pouvez utiliser la forme A de la robe COQUETTE de chez les Fusettes. Pour l’encolure, vous pourrez faire une finition avec un biais intérieur cousu avec un point invisible sur l’intérieur du vêtement à la place du col Claudine. Choisissez les manches de la proposition B et retirer la hauteur de la tête de manche de manière à obtenir l’effet de l’épaule dénudée. Pour obtenir les fronces il faut compter au moins deux fois la largeur initiale proposée sur la patronage et ajouter l’équivalent de la valeur du tunnel pour passer l’élastique x2 en fonction de la largeur choisie (5mm/8mm/10mm) et ajouter la valeur de couture (entre 5mm et 10mm). Finalisez en ajustant à la dimension du bras.

pour quelle morpho?

Cette forme évasée est idéale pour toute les morphologies, que la sature soit plus ou moins forte puisque tout est dissimulé par le tissu. Seuls apparaissent bras et jambes qui semblent visuellement plus fins que la masse colorée.

Pour allonger la silhouette de votre fillette, je conseille d’opter pour une longueur au dessus du genou.  La découpe du buste est très haute et l’encolure est très fermée ce qui a pour conséquence de créer visuellement un aspect disproportionné si la longueur dépasse le niveau du genou.

image d'accueilla redoute

http://www.verbaudet.fr                                http://www.laredoute.fr

Comment finaliser le look?

Une paire de tennis blanche et des lacets contrastés ou encore des tennis Bensimon en toile à personnaliser pour un look actuel. La tennis originale est présentée dans cet article ►Lire la suite. Pour une tenue de cérémonie vous pouvez opter pour des chaussures ouvertes dans un coloris métallisé pour apporter du contraste ou plus subtilité grâce aux camaïeux de couleurs.

Sparkle in pink

http://www.sparkleinpink.com

Gardez à l’esprit que vos réalisations n’ont de limites que votre créativité. D’une inspiration née une multitudes de déclinaisons et de possibilités infinies. De quoi vous occuper. Lancez-vous, vous allez adorer créer.

Si ce type d’article vous plait, foncez et dites-le moi en commentaire. J’ai hâte de vous lire.

Image d’Accueil : Vertbaudet

DIY :Comment réaliser des petits carnets?

Penser à recycler lorsque l’on fait le tri est un bon moyen de donner une nouvelle vie à certains objets qui ne servent plus ou qui sont oubliés au fond des tiroirs. Le  confinement ouvre des nouvelles perspectives. Il faut se réinventer face aux nécessités imposées; moins de liberté pour limiter les risques sanitaires; un bon prétexte pour utiliser des feuilles de papier à dessins inutilisées pour réaliser des carnets de note, pour conserver les dessins de vos enfants ou toutes autres utilisations selon son inspiration.

Fournitures

Fournitures:

  • 6 feuilles Canson 24x32cm
  • 3 feuilles de papier calque
  • Chutes de tissus ou autres matériaux issus des loisirs créatifs
  • Cartons recyclés ou autres supports de votre choix
  • Ruban adhésif double faces ou colle adaptée aux matériaux choisis
  • Paire de ciseaux ou cutter
  • Règle
  • Fils à coudre
  • Aiguille ou machine à coudre
  • Vernis transparent – dans le cas où vous choisissez du tissu

Temps de réalisation 45 minutes

Tuto carnets d inspiration

1/ Réunissez votre matériel pour réaliser votre carnet. Récupérez des éléments dans votre poubelle de tris, dans vos tiroirs. Partez à la chasse aux trésors avec cette joie que vous aviez étant enfant. Demandez de l’aide à vos loupiottes, elles ne demandent que ça. Les enfants ont souvent de très bonnes idées remplies de créativité.

2/ Appliquez-vous pour superposer vos feuilles en papier et faire une pile dont chaque feuillet est bien aligné. Puis intercalez vos calques entre les feuilles de papier. Le papier calque sert de séparateur et protège vos photos, vos collages ou dessins des frottements. Alignez de nouveau si nécessaire. Cette alternance de différents supports soigne votre présentation et permet d’aérer vos notes avec style. Placer la page de couverture sous toute la pile.

Placez un repère au milieu de votre pile à l’aide de votre crayon à papier et tracez un trait au crayon de haut en bas. Puis, passez à la machine au point droit ou coudre avec une aiguille en perçant les différentes épaisseurs de papiers en même temps le long de votre repère tracé au crayon. Veillez à ce que tous les feuillets soient bien maintenus pour rester en place lorsque vous êtes en train de coudre. Arrêtez les fils avec un nœud et coupez ceux qui dépassent.

3/ Prenez une chutes de tissu et taillez la hauteur de votre carnet (ici 24 cm). J’ai compté pour ce carnet une largeur de 8cmx24cm pour ma bande de tissu.

4/ Une fois votre bande de tissu découpée, appliquez le pinceau du vernis de manière perpendiculaire par rapport à l’épaisseur du tissu coupé pour stopper l’effilochage des bords.

5/ Pliez en deux votre livret et relevez la partie gauche pour la rabattre sur la droite.

6/ Aidez-vous d’une règle. Placez la règle contre votre couture et relevez le côté gauche vers le haut. Écrasez le dessus de votre carnet contre la règle grâce à vos doigts ou votre main. Puis affirmez cette cassure avec le plat de votre main en rabattant complètement les feuillets sur la partie restée sur la table.

7/ Appliquez du ruban double faces sur l’envers de votre tissu (le côté ou les motifs sont le plus effacés) puis collez le milieu de votre morceau de tissu sur la couture visible depuis l’extérieur. Ce morceau de tissu sert à cacher la couture et s’utilise en guise de reliure décorative. A l’aide du plat de la main, lissez le tissu sur le devant et la partie dos jusqu’à ce que le résultat soit lisse.

8 & 9/ Le carnet est prêt pour que vous puissiez tout noter ou tout conserver précieusement. Le temps de réalisation diminue au fur et à mesure que vous multipliez vos carnets.

3 idées pour faire des carnets:

3 idees de carnets

Des reliures à la japonaises sur http://www.lesaventuresdespetitspois

Des fenêtres sur carnets sur http://www.lamirose.com

Des carnets réalisés dans un esprit portefeuille sur http://www.ing-things.blogspot.com

A vous de vous lancer avec toute votre créativité, peut-être accompagné(e) de vos loupiottes pour faire une activité en famille. Inutile de sortir pour acheter du matériel, rien de mieux que de trouver des trésors cachés ou de réinventer de nouvelles utilisations aux objets pour leur offrir une seconde vie.

Dites-moi en commentaire à quoi vous servent vos carnets? J’ai hâte de vous lire.

Pourquoi un must have peut-il devenir un vrai flop?

Article de 7 minutes

Être à l’écoute de ses émotions est le meilleur moyen d’apprendre à se connaître. Développer sa connaissance intra personnelle dès le plus jeune âge est une force indéniable. Quesaco?

 « L’intelligence intra personnelle est la capacité d’avoir une bonne connaissance de soi même, de ses forces et de ses faiblesses et de savoir tirer parti de l’expérience », selon le magazine Bubble. Encouragez votre enfant à s’écouter et à ancrer les expériences négatives comme positives en l’aidant à formuler le plus clairement possible ses pensées. Vous l’aiderez ainsi à grandir plus sereinement et à se détacher du regard des autres qui commencent toujours trop tôt. L’estime de soi est un atout pour l’aider à grandir. Cultiver la force d’apprécier davantage ce qu’il pense de lui-même plutôt que d’accorder du crédit au regard des autres. Cela est sans doute le cadeau le plus précieux que vous pouvez lui faire. Le ressenti est le siège de la perception que l’on se fait de soi-même, y compris chez les enfants. C’est important de faire la paix avec ses préjugés puisque le monde change sans cesse. Les principes et les coutumes aussi évoluent. La rigueur d’antan laisse place à la construction d’une belle relation entre parent et enfant. Exiger de nos enfants qu’ils soient des adultes est impossible. Leur cerveau ne le leur permet pas. Si prioriser nos valeurs était le moyen de mettre en avant les 3 aptitudes sociales les plus importantes à vos yeux et la manière de gagner en sérénité, quelles qualités souhaiteriez-vous transmettre à vos enfants ?

Le contexte pour prendre de la hauteur

Un jour férié pour prendre le temps avec ma loupiotte d’apprendre à coudre fût l’une des idées qui est née ce matin dans mon esprit. Repriser le trou qui s’est formé dans l’emmanchure d’un de ses gilets. Pas n’importe lequel bien sûr. Un de ceux que je préfère. C’était dans ma to do de ce weekend. Il traînait là depuis un moment dans le salon. J’aime laisser quelques petits trucs ici et là pour m’inciter à les traiter le plus vite possible puisque j’aime l’ordre. Initialement j’avais planifié de m’en occuper pendant le temps calme après le déjeuner mais j’ai voulu me lancer un petit challenge avec la complexité d’intégrer mes enfants dans le processus. Depuis le début du confinement je souhaite faire mille et une choses mais allier télétravail avec l’école à la maison tout en cumulant la garde d’enfants, même avec le plus grand soutien du Papa, les journées sont denses. Les petits trucs à faire s’accumulent et le désordre aussi. J’ai donc profité de l’engouement de mes enfants pour sortir la machine à coudre pour leur expliquer son utilisation et ainsi réaliser une activité avec eux.

« Nous allons apprendre à repriser un trou avec la machine à coudre ». « Ouaaaiiiiiiiiiiiiiiiis. » Le bel engouement du début fait plaisir. « Nous allons recoudre le trou dans l’emmanchure de ton gilet gris. »

« … »

Cette petite hésitation avant de répondre m’a fait « Tilt »! L’inadéquation entre deux personnes est la plus merveilleuse des choses. Cela permet d’appréhender les situations d’une nouvelle manière pour y apporter un éclairage différent. C’est une belle opportunité pour grandir ensemble. En se prenant par la main entre parents et enfants. Quatre étapes pour vous aider à vous y retrouver en gardant son calme.

Laissez votre enfant s’exprimer en toute bienveillance.

Le ressenti de l’enfant

« Je n’aime pas ce gilet! »

« Pourquoi n’aimes-tu pas ce gilet? » « Parce qu’il est gris, moi je n’aime pas le gris. Il est trop petit. Je n’aime pas les boutons aussi. Je n’aime que le fils argenté. »

« Quand je me regarde je ne me sens pas jolie avec ce gilet ». Oui, oui, la cours de récré est pleine de cruauté. Si vous souhaitez en savoir plus vous pouvez lire mon article « Vêtements, motifs d’expressions: qu’est-ce qui se cache derrière les crises de mon enfant »? ►  Lire l’article. La vérité sort de la bouche des enfants. Surtout ne minimisez pas les propos de vos enfants. Un ressenti de s’invente pas. C’est le reflet de sa réalité et de ce qu’il vit.

Les propos des enfants peuvent-être plus durs encore lorsqu’on les reçoit en tant que parent. Et c’est tout aussi déroutant puisque ce vêtement vous avez pris soin de le choisir pour votre enfant. Parfois, on s’emballe pour des articles chers. Entendre: « Ton pull, il est trop nul ». Ça ne fait pas plaisir. Se sentir vexé est un sentiment normal dans ce genre de cas. Pas facile de se contenir alors que nos choix sont remis en question par nos enfants. Ne cherchez pas à avoir raison. Les rapports de force ne résolvent jamais les problèmes, ils les accentuent. La prochaine fois sera plus forte. Ouvrez le dialogue pour comprendre ce qui se cache derrière ces mots.

Une toute autre perception décorrélée de la situation

Je ne me lasse pas de ce gilet. C’est probablement pour cette raison que je ne me suis pas aperçue qu’il était devenu trop petit.

De part sa couleur il est facile à associer et de par sa nature de gilet, il est facile à enfiler et à enlever. Pour moi ce gilet est une valeur sure et un basique de garde-robe. S’il fait un peu froid et que ma fille a choisi des manches courtes, je vais lui proposer ce gilet qui va avec tout. La forme est droite, un col arrondi et ras de cou, des manches longues. Ce qui le twist et qui lui donne un côté plus mode et girly se trouve dans le choix d’un point fantaisie qui mélange le jersey et le point résille en forme d’étoile. Des détails de bords côtes avec le fils lurex argenté en bas de poignet et en bas du vêtement apportent le côté « paillettes ». Ce que la fillette apprécie très souvent. Ce gilet est un bon compromis pour allier les goûts de ma fille pour les trucs qui brillent et les miens plus sobres.

Oui, mais voilà, nous sommes différentes. Nos appétences sont distinctes. Elle n’est pas un mini moi. Accepter ce point est une étape importante et difficile. Néanmoins, incontournable pour mieux apprécier la personnalité merveilleuse qu’est votre loupiotte. Une lumière qui s’allume quand vous êtes dans le noir. Votre enfant vous alerte et vous indique ce dont il a besoin. Les enfants le font naturellement.

Comment réagir

Poser des questions pour cerner le ou les problème(s): « Qu’est-ce que tu n’aimes pas?Pourquoi? C’est la forme? Montre-moi ce que tu n’aimes pas. Comment te sens-tu quand tu le portes? Es-tu à l’aise, serré(e)? Perds-tu ton pantalon? »

Chercher à creuser davantage et reformuler avec votre enfant pour être certain d’avoir bien compris. « Tu n’aimes pas ce gilet parce qu’il est gris. C’est bien cela? »  » Parce qu’il est trop petit! » « Tu n’aimes pas ce gilet parce qu’il est gris et trop petit. C’est donc inconfortable pour toi de le mettre car tu te sens étriquée et mal à l’aise. Tu te sens limitée dans tes mouvements. »

« Et parce que les copains à l’école se moquent de moi quand je mets ce gilet! » « Ils disent que je suis moche. »

OK! Vous y êtes, à présent. « Ils se moquent de toi? Que font-ils? Que disent-ils? » « C’est qui: ils? »

Cela permet de mesurer si c’est une personne, un petit groupe ou une cours de récréation entière. Essayer de retrouver le contexte avec votre enfant sur les circonstances qui ont abouti à cette moquerie. Accueillez les réponses de votre enfant sans jugement.

Dans les cas les plus douloureux, seul votre enfant pourra vous l’exprimer pour savoir comment l’accompagner sur ce chemin. Vous devrez le laisser vous dire s’il souhaite ou non votre intervention et de quelle manière vous pourrez le faire. La plupart du temps, le fait de vous en parler et de se sentir écouté et compris leur permet de rebondir.

Les solutions

Demandez-lui ce qu’il attend de vous ou s’il a des solutions à proposer qui lui conviendraient. Tournez-vous vers l’écoute et l’accueil de ce que votre enfant vous dit. C’est primordial. Lorsqu’il se livre votre enfant le fait en toute honnêteté et si vous souhaitez développer votre complicité avec lui c’est grâce au sentiment de sécurité qu’il a avec vous. De cette manière votre loupiot développera sa confiance et son estime de lui-même. Être parent c’est devenir un guide. C’est aussi la responsabilité d’accueillir des émotions. Lui dire que ça n’est rien revient à nier son ressenti et il peut perdre l’élan de venir vous trouvez pour apaiser ses angoisses.

Vous n’êtes pas obligé d’accepter tout ce que votre enfant vous demande. Il vous faut trouver une solution qui puisse vous convenir aussi. La diversité dans les boutiques vous permet de trouver des vêtements pour satisfaire tout le monde comme la T-blouse. Elle est le résultat de l’association de deux produits, le T-shirt et la blouse, pour proposer une nouvelle offre plus adaptée aux enfants. Vous pouvez consulter mon article sur ce sujet. ►  Lire l’article. Pour préparer vos prochains achats ou vos prochaines réalisations, si vous faîtes de la couture ou du tricot, poser des questions complémentaires avant de vous lancer ou de faire du shopping. Y a rien de pire que de lire leur déception quand on tient à quelque chose. « Y a-t-il quelque chose que tu aimes sur ce vêtement ou sur les autres habits dans ton placard ? « Le fils argenté, tu aimes bien. » A priori les paillettes, c’est ok! »

Ce qu’il faut retenir

Rester vigilent sur les réactions de vos enfants par rapport aux vêtements. Elles sont un bon indicateur de ce que vivent vos enfants à l’école et peut expliquer en parti leur comportement à votre égard ou sur leurs attitudes qui sortent de l’ordinaire; Vous parent, figure d’attachement. Pas si simple de rester fort devant l’ampleur et la virulence de certaines réactions de nos chères têtes blondes; Qu’ils soient petits, plus grands ou ados.

Ouvrir la discussion sur ce qu’ils n’aiment pas ou ce qu’ils aiment. Ce qui est tout aussi important. Je suis en train de vous préparer un article sur les vêtements que les enfants préfèrent. Bien souvent en tant que parent, on les déteste ces vêtements-là.

 Et vous, quel est le vêtement que votre enfant refuse de mettre? Dites-le moi en commentaires, j’ai hâte de vous lire.

Sources:

« J’aide mon enfant à développer son estime de soi » de Bruno Hourst, Editions Eyrolles, 2019

Bubblemag.fr